Visites guidées de Berlin et de ses lieux historiques avec WalkBerlin

La résistance allemande face au nazisme

Mémorial Georg Elser, Berlin

Berlin à l’heure de la résistance allemande

Un aspect aujourd’hui encore peu connu de l’histoire du nazisme et pourtant bien réel. Suite à la nomination d’Adolf Hitler chancelier le 30 janvier 1933, Berlin devient le siège du régime nazi – malgré elle. Lors des dernières élections libres, les nazis n’obtiendront pas la majorité dans Berlin la « rouge ». Une position critique majoritaire, mais surtout des actions contre le régime font de Berlin pour beaucoup d’historiens la « capitale de la résistance allemande ». Ce qui est sûr et prouvé, c’est qu’il a eu une résistance allemande et que celle-ci fut particulièrement active et diversifiée à Berlin.

Passé 1945, seuls quelques résistants sont officiellement reconnus et connus. Leur mémoire devient politique dans l’Allemagne divisée de la Guerre froide. Aujourd’hui, les noms et portraits de ces résistants allemands sont connus et leur souvenir est présent dans le paysage urbain berlinois. Plaques, lieux de mémoire, monuments et mémoriaux leur rendent hommage.

La visite présente les portraits et actions de ces hommes et femmes en résistance contre le régime nazi à Berlin : de la Rosenstraße où des familles manifestèrent contre l’arrestation de leurs proches juifs au Bendlerblock, où Claus Schenk Graf von Stauffenberg et autres conjurés ont essayé de renverser le régime grâce à « l’opération Walkyrie » le 20 juillet 1944.

Cette visite est uniquement proposée comme visite privée. Vous pouvez la réserver à la date de votre choix. Pour tout renseignement supplémentaire et réservation, merci de nous contacter.

Partager