Visites guidées de Berlin et de ses lieux historiques avec WalkBerlin

Anniversaire : la chute du Mur de Berlin il y a 30 ans

C’est l’évenement de l’année. Ce 9 novembre, Berlin fête les 30 ans de la chute du mur. Depuis, on a beaucoup vu, beaucoup lu et beaucoup discuté le pourquoi de cette chute, les différents visages du communisme de la RDA, le quotidien de ses habitants, mais aussi l’après 1989. Alors, 30 ans après, on a déjà tout dit ? Tout vu ? Non, la preuve ces expositions réalisées à partir d’objets privés et photos personnelles. A voir, à écouter, à explorer :

A écouter : Alte Münze – Nineties Berlin


Les années 90 à Berlin. L’exposition multimédia de l’Alte Münze présente les années qui ont suivi la chute du mur. Qu’est-ce qui a marqué ces années ? La musique techno bien sûr et son festival, la Love Parade, qui ont fait de Berlin la ville des clubs. Une nouvelle topographie de Berlin aussi : Berlin, ville ouverte, avec ses lieux reconvertis et réaménagés en espaces culturels et pour beaucoup aujourd’hui disparus mais que la carte de l’expo rend à nouveau réels. Le nouveau statut politique de Berlin et le début du travail historique. Comment les Berlinois ont-ils vécu tous ces changements ? L’expo donne la parole à ces Berlinois, acteurs du Berlin de l’époque. Jusqu’au 28 février 2020.

A découvrir : la Open Memory Box

Loin du SED et de la Stasi, loin des images toutes faites et des clichés sur le quotidien en RDA. La Open Memory Box présente une collection de films privés, de souvenirs très personnels sur un pays qui n’existe plus. Les anniversaires des enfants, la fête du 1er mai, les vacances au bord de la Mer baltique, « ces petites histoires » qui montrent qu' »il y avait de la vie en RDA » explique Laurence McFalls, chef du projet. Le résultat : 415 d’heures de moments de vie des Allemands de l’Est.

A dépasser : « Durch Mauern gehen » au Martin-Gropius-Bau

28 artistes contemporains et internationaux présentent leurs oeuvres sur des thèmes en relation avec le Mur de Berlin : délimitation, frontières, limites et murs réels, physiques et métaphoriques. Tous les supports sont permis : peinture, sculpture, photo, film, audio, performance. Dans un des plus beaux musées de Berlin, le Martin-Gropius-Bau, jusqu’au 19 janvier 2020.

A voir : plusieurs expos photos

« Le long du Mur », photos de Tendance floue : Exposition photo du photographe français Patrick Tourneboeuf qui a accompagné l’espace géographique du mur de Berlin pendant 31 ans. Trois phases, comme des moments-clé : 1988/90, 2003 et 2019 pour saisir la disparition du mur et la transformation de cet espace. L’exposition est présentée du 13 septembre au 6 décembre le vendredi de 14h à 18 sauf si jour férié dans le studio Collection Regard.

« Adieu et commencement. Portraits est-allemands », photos de Stefan Moses : Le Bröhan-Museum présente du 8 novembre 2019 au 19 avril 2020 les portraits d’Allemands de l’Est réalisés par le photographe munichois Stefan Moses l’année de la « révolution pacifique » 1989/1990. Cette révolution, c’est l’histoire d’une population avec son quotidien, ses attentes, ses craintes, ses espoirs. 30 ans après la chute du mur, des sujets décidément d’actualité.

A visiter : « Berlin – Est » au Palais Ephraim

Le titre de l’expo est intéressant et pour moi en tous cas, difficile à traduire : « Ost-Berlin – Die halbe Hauptstadt » – Berlin-Est, capitale à moitié ou plutôt moitié d’une capitale. C’est comme une exploration urbaine, une visite guidée dans le Berlin-Est des années 60 aux années 90. Cette ville-capitale était le siège du régime, du SED, le parti-Etat et était aussi cette métropole confrontée à des thématiques très actuelles comme l’urbanisme, le logement, la circulation et le vivre-ensemble. A visiter jusqu’au 9 novembre.

Partager

Leave a Comment