Visites guidées de Berlin et de ses lieux historiques avec WalkBerlin

Französischer Dom

Une cathédrale française dans Berlin ? Pas tout à fait ! C’est pourtant ce que Französischer Dom signifie en allemand. Or dans ce cas, Dom fait référence à la coupole qui réhausse l’église d’origine en 1785, l’église française de Friedrichstadt.

Französischer Dom, Gendarmenmarkt, Berlin

La Friedrichstadtkirche

Elle fut bâtie en 1672 comme lieu de culte pour les huguenots, les calvinistes français. A cette date, près de 150 protestants français vivaient déjà à Berlin, ils avaient fuit la France avant le début des persécutions orchestrées par la monarchie française. Ils fondèrent la première communauté protestante française à Berlin, où ils purent exercer librement leur religion.

Avec l’édit de Fontainebleau en 1685, le roi Louis XIV met fin à la liberté de culte en interdisant la religion protestante en France. Persécutés dans leur propre pays, 6000 protestants français se réfugient à leur tour à Berlin. Le Grand Electeur Friedrich III, couronné roi Frédéric Ier en 1701, leur avait garanti l’asile politique dans l’édit de Potsdam. Beaucoup firent de Berlin leur nouvelle patrie, tout en conservant leur culture et leur langue maternelle.

L’église Friedrichstadtkirche fut ensuite érigée entre 1701 et 1705 par Jean Cayart et Abraham Quesnay, au centre du nouveau quartier de Friedrichstadt, où les huguenots élirent domicile, sur la place du marché. Cette place était le lieu de vie du quartier, au Nord, l’église et au centre, le marché qui donna son nom à la place avant de devenir le Gendarmenmarkt . Au sud de la place, sa jumelle, l’église allemande « Neue Kirche » fut construite en 1708. Les coupoles identiques qui donnèrent aux églises leur nouveau nom de cathédrales française et allemande furent érigées en 1780-1785 sans relation architectonique intérieure, par Carl von Gontard, à la demande de Frédéric le Grand, petit-fils de Frédéric Ier.

Le dôme fut détruit par les bombardements alliés en mai 1944 pendant la Seconde guerre mondiale et laissé dans cet état les années de la Guerre froide. Il fut reconstruit dans les années 80 et inauguré le 9 août 1987 pour le 750ème anniversaire de la ville de Berlin.

Le Französischer Dom aujourd’hui

L’église Friedrichstadtkirche est ouverte du mardi au dimanche de 12 à 17 heures. Du mardi au vendredi, à 12 heures 30, vous pouvez vous joindre aux 20 minutes de prière, chant et lecture de la Bible. Le culte est célébré en allemand le dimanche à 11 heures, en français à la même heure dans la salle Georges-Casalis. Madame Weniger répond à vos questions si vous souhaitez vous marier dans l’église ; vous pouvez la joindre au 0049/30/206 499 22.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire des huguenots, sachez qu’une bibliothèque est à la disposition des chercheurs et étudiants dans le Französischer Dom. Les archives de l’église française réformée de Berlin et du Brandebourg y sont conservées. Renseignements auprès de M. Violet, Archives, Gendarmenmarkt 5, 10117 Berlin. Le musée huguenot, au rez-de-chaussée, présente l’histoire des huguenots en France, à Berlin et dans le Brandebourg ainsi que l’historique de l’église française. Vaut le détour !

Adresse : Gendarmenmarkt, 5, 10117 Berlin
Internet : Französischer Dom
Entrée : 2€, tarif réduit 1€.
Horaires d’ouverture : mardi – dimanche de 12 à 17 heures
Terrasse : ouverte de 10 à 19 heures tous les jours. Entrée : 3€, réduit : 1€
Transports en commun :

Stadtmitte (Berlin) (U): U2, U6
Hausvogteiplatz (Berlin) (U): U2
Französische Str. (Berlin) (U): U6
Stadtmitte/Krausenstr. (U): U6
Stadtmitte/Leipziger Str. (Berlin) (U): U6
Mohrenstr./Glinkastr. (Berlin) (U): U2
 
Stadtmitte (Berlin) (U): M48
Französische Str. (Berlin) (U): N6
Stadtmitte/Krausenstr. (U): 147, 265
Stadtmitte/Leipziger Str. (Berlin) (U): M48
Jerusalemer Str. (Berlin): 147, 265, M48
Mohrenstr./Glinkastr. (Berlin) (U): 147
Französische Str. (Berlin): 147
Unter den Linden/Friedrichstr. (Berlin): 100, 147, 200, N2, N6, TXL
Werderscher Markt (Berlin): 147

Partager

Leave a Comment